Le soutien à la mobilité des chercheurs au cœur de l’action de la FMSH

L’internationalisation de la recherche en sciences humaines et sociales constitue un des axes majeur de l’action de la Fondation Maison des sciences de l’homme (FMSH), et, c’est notamment grâce à des programmes de soutien à la mobilité des chercheurs qu’elle y œuvre. Par Marion Fanjat.

Le pôle international de la FMSH, administre et gère en partenariat avec des institutions nationales et internationales, trois grands programmes de mobilités qui permettent à des chercheurs, seniors ou post-doctorants de toute nationalité, de venir travailler sur des périodes courtes dans des laboratoires de recherche français ou étrangers. Véritable outils d’échange et de décloisonnement de la recherche, ces programmes témoignent de l’importance du partenariat dans la démarche de la FMSH.

Le programme trilatéral Villa Vigoni

Un dispositif de mobilité trilatéral unique

villavigoni_02

La villa Vigoni

La FMSH est engagée depuis 2004 aux côté de la Deutsche Forschungsgemeinschaft (DFG) et de la Villa Vigoni – Centro italo-tedesco (Loveno di Menaggio), au sein d’un programme unique dans le paysage de la coopération scientifique européenne : les ateliers trilatéraux Villa Vigoni. Conçu à la fois pour promouvoir des collaborations entre chercheurs français, allemands, italiens et pour encourager l’usage des trois langues, le programme s’appuie sur une architecture originale : chaque atelier consiste en une série de trois rencontres de plusieurs jours organisées à la Villa Vigoni sur les rives du lac de Côme, et réunissant des chercheurs des trois pays partenaires autour d’un thème innovant. Ainsi, depuis 10 ans, une trentaine d’ateliers ont pu être soutenus et ce sont plusieurs centaines de participants auxquels se sont associés des dizaines d’invités du monde entier qui ont eu l’occasion d’avoir des échanges scientifiques passionnants.

Un appel à candidature par an est organisé. Les promoteurs du programme trilatéral sélectionnent un projet d’Atelier sur la base d’une demande qui explicite la thématique, les objectifs, les méthodes, le programme de travail envisagé et les participants prévus. Le dépôt du dossier et la coordination de l’Atelier lui- même sont assurés par un groupe de trois chercheurs/euses français, allemand et italien. Les propositions font l’objet d’un examen et d’une sélection par un comité de pilotage composé de représentants des trois organismes porteurs du programme. Ses décisions se fondent sur une évaluation de la thématique, des méthodes et de l’innovation scientifique du projet dans une perspective trilatérale, ainsi que de la plus-value attendue de la coopération trilatérale.

Pour plus d’informations sur ce programme.

Le programme Directeur d’Étude Associés (DEA)

La mobilité des chercheurs confirmés

41ac92662ff530e1b84d27c1cce57966

Ce programme de mobilité, le plus ancien de la Fondation, permet à des personnalités scientifiques en sciences humaines et sociales de venir effectuer un séjour de recherche en France de 1 mois à 6 semaines. Proposés au moyen de trois appels à candidatures par an, les postes de DEA sont destinés à des professeurs ou des chercheurs confirmés étrangers, titulaires d’un doctorat. Leur candidature et projet de recherche sont expertisés puis sont sélectionnés par une commission.

Ce programme a permis d’inviter de nombreuses personnalités scientifiques de renommée internationale permettant ainsi de contribuer à la formation et au développement de réseaux de coopération scientifique française et à la promotion de la recherche française à l’étranger.

Pour plus d’information sur ce programme.

Le programme de mobilité post-doctorale de courte durée

Un appui à la mobilité des jeunes chercheurs

logo-mobilite-pd-cd

Ce nouveau programme, lancé à l’automne 2015, émane d’anciens programmes de mobilité de la FMSH (Programme Diderot, Programme Europe, Programme de mobilité Inde/Asie du Sud) et de la conclusion de nouveaux partenariats, notamment avec des Instituts Français de Recherche à l’Etranger ou encore l’Ecole Française d’Extrême Orient.

Forte de l’idée que la mutualisation des initiatives est préférable à la multiplication d’actions isolées, la FMSH a souhaité regrouper des dispositifs de soutien à la mobilité afin de proposer un financement plus lisible et conséquent aux jeunes chercheurs et d’élargir les réseaux de chacune des institutions partenaires.

Le programme se décline en deux volets, et permet de soutenir des mobilités entre 1 et 6 mois :

  • Le programme incoming (mobilité entrante), s’adresse à des chercheurs post-doc appartenant à un centre de recherche basé à l’étranger et qui souhaitent réaliser un séjour de recherche en France.
  • Le programme outgoing (mobilité sortante) de séjours en dehors de la France, s’adresse à des chercheurs associés à une institution de recherche française et qui souhaitent réaliser un séjour de recherche à l’étranger.

Le programme est alimenté par des appels à candidature. Chaque appel, lancé conjointement par la FMSH et un partenaire une fois par an, propose une ou des zones géographiques éligibles, une durée d’aide à la mobilité spécifique et précise les modalités particulières du dépôt de candidature.

Les partenaires de la FMSH pour ce programme : L’Ambassade de France à New-Delhi, le Centre d’Etudes Franco-Russe (CEFR), le Centre Français de Recherche en Sciences Sociales (CEFRES),le Centre des Etudes Mexicaines et Centraméricaines (CEMCA), le Centre Universitaire de Norvège à Paris (CUNP), l’Ecole Française d’Extrême Orient (EFEO), l’Indian Council of Social Science Research (ICSSR), l’Institut Français d’Afrique du Sud (IFAS), l’Institut Français des Etudes Andines (IFEA), l’Institut Français d’Etudes Anatoliennes (Fransız Anadolu Araştırmaları Enstitüsü) (IFEA), l’Institut Français d’Etudes sur l’Asie Centrale (IFEAC), l’Institut Français de Roumanie, l’Institut Français d’Ukraine, le Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International (MAEDI), le Ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche (Direction des relations européennes et internationales et de la coopération) (MENSER)

Pour plus d’information sur ce programme.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *