Les Partenariats Hubert Curien : un outil au service de la mobilité des jeunes chercheurs

Dans un contexte toujours difficile pour la mobilité sortante et entrante au niveau international, Campus France, l’agence nationale en charge de la promotion de l’enseignement supérieur français à l’étranger, de la gestion des bourses des gouvernements français et étrangers et de l’accueil des étudiants internationaux, maintient son soutien à la jeune recherche. Dans ce cadre, les Partenariats Hubert Curien représentent une opportunité intéressante pour effectuer une résidence de recherche et contribuer à la diplomatie scientifique de la France. Les financements proposés, qui prennent en charge le coût de mobilité, permettent d’acquérir une expérience essentielle et de coopérer avec de jeunes chercheurs d’autres pays sur des thématiques très diverses.

Les Partenariats Hubert Curien, qu’est-ce que c’est exactement et à qui s’adressent-t-ils ?

Du nom d’Hubert Curien, ancien président de l’Académie des Sciences, les Partenariats Hubert Curien ou PHC regroupent les programmes d’échanges scientifiques bilatéraux du MEAE. Parfois actifs depuis le début des années 1980, leur objectif est de promouvoir une coopération étroite entre les communautés scientifiques françaises et étrangères, dans un esprit d’excellence impliquant tous les acteurs de la recherche, des laboratoires de recherche aux entreprises, ou tout autre organisme pertinent. Ces initiatives structurantes doivent permettre d’accroître l’internationalisation des équipes de recherche françaises et de disséminer les bonnes pratiques à travers les acteurs de l’ESR.

En termes de volume, les 61 PHC gérés par Campus France représentaient, en 2019 et toutes disciplines confondues, 333 projets de recherche et 4000 mobilités de chercheurs. Etant donné que les sciences humaines et humaines y représentent une moyenne de 10% des projets, ce sont donc chaque année entre 30 et 40 projets de recherche et 400 mobilités de chercheurs en SHS qui sont financées par le biais des PHC. Les Partenariats Hubert Curien ciblent en priorité aux jeunes chercheurs qui veulent bâtir un projet collectif avec une équipe étrangère avec pour objectif intrinsèque des co-publications à l’issue des projets.

Quels PHC sont-ils encore ouverts pour une recherche à horizon 2022 ?

Le PHC Toukbal (https://www.campusfrance.org/fr/toubkal) est un PHC concernant de manière spécifique les échanges scientifiques avec le Maroc. Les domaines concernés sont multiples, mais incluent de manière importante les lettres, sciences humaines et sociales et les sciences juridiques, économiques et de gestion, par exemple en ce qui concerne les défis contemporains de la société marocaine ou la santé, l’environnement et la qualité de la vie. La date limite de candidature est le 15 février 2021 pour un partenariat débutant dans l’année calendaire 2022. Le financement est de 10 000 euros par an, sur trois années consécutives, soit 30 000 euros au total par projet.

Le PHC Tassili (https://fundit.fr/en/calls/programme-tassilicooperation-scientifique-algero-francaise) encourage la coopération franco-algérienne, notamment de long terme, avec la perspective de créer des réseaux de chercheurs sur des thèmes d’avenir comme le développement durable et les transformations de l’économie. Tous les champs disciplinaires y sont éligibles, avec une attention particulière pour les projets portant sur l’adaptation au changement climatique et/ou impliquant des partenariats socio-économiques. La date limite de candidature est le 24 mars 2021 pour un partenariat sur l’année calendaire 2022. Le financement est de 20 000 euros par an, sur trois années consécutives, soit 60 000 euros au total par projet.

Le PHC Maghreb (https://fundit.fr/en/calls/phc-mahgrebcooperation-scientifique-franco-maghrebine) est un partenariat qui s’ajoute aux PHC Tassili, Toukbal et Utique, avec pour thème principal « Vers un espace méditerranéen pluriculturel et durable ». Pour la partie dédiée aux sciences humaines, le PHC Maghreb invite des projets s’intéressant « à l’identité, la valeur et le dialogue des civilisations, les migrations et l’intégration, l’histoire et le patrimoine, le droit et le commerce ». Le PHC précise en outre que les aspects sociétaux doivent apparaître dans l’ensemble des projets, même ceux qui ne sont pas des projets de sciences humaines et sociales. La date limite de candidature est le 22 mars 2021 pour un partenariat sur l’année calendaire 2022. Le financement est de 27 000 euros par an, sur trois années consécutives, soit 81 000 euros au total par projet.

Le PHC Maimonide (https://fundit.fr/en/calls/maimonide-programfrench-israeli-research-cooperation) s’attache à promouvoir des projets de recherche franco-israëliens, sur les thèmes 1) de l’anticipation et impact de la pandémie virale : que pouvons-nous apprendre pour l’avenir ? et 2) les innovations agroécologiques face aux changements globaux. L’approche par les sciences humaines et sociales y est encouragée. La date limite de candidature est le 29 avril 2021 pour un partenariat sur l’année calendaire 2022. Le financement est de 40 000 euros par an, sur deux années consécutives, soit 80 000 euros au total par projet.

Le PHC Protea (https://fundit.fr/en/calls/programme-proteacooperation-scientifique-franco-sud-africaine) est un partenariat scientifique franco-sud-africain et concerne tous les domaines scientifiques, dont les sciences humaines. Une attention particulière est portée à la participation des femmes. La date limite de candidature est le 28 avril 2021 pour un partenariat sur l’année calendaire 2022. Le financement est de 10 000 euros par an, sur deux années consécutives, soit 20 000 euros au total par projet.

Le PHC Star (https://fundit.fr/en/calls/programme-starcooperation-scientifique-franco-coreenne)  promeut pour sa part la coopération entre la France et la Corée du Sud. Il est principalement dédié aux questions de technologies et dans ce cadre propose un axe de travail intitulé « Défis sociétaux, sciences humaines et sociales à travers le prisme de la science et de la technologie ». La date limite de candidature est le 24 février 2021 pour un partenariat sur l’année calendaire 2022. Le financement est de 8 000 euros par an, sur deux années consécutives, soit 16 000 euros au total par projet.

Le PHC Tournesol (https://fundit.fr/en/calls/programme-tournesol-wallonie-bruxellescooperation-scientifique-franco-belge-communaute) est un programme franco-belge dont l’objectif est le développement de la jeune recherche dans le cadre d’échanges scientifiques et technologiques d’excellence. Dans ce cadre, tous les domaines scientifiques, y compris les sciences humaines et sociales, sont concernés. La date limite de candidature est le 31 mars 2021 pour un partenariat sur l’année calendaire 2022. Le financement est de 1 200 euros par an, sur deux années consécutives, soit 2 400 euros au total par projet.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search