Les SHS innovent !┋#1: Le Big Data, nouveau pilier de la recherche en SHS

Aujourd’hui,  la moindre action effectuée sur internet est à jamais conservée sur la toile.

Par-conséquent, les traces numériques des internautes sur les réseaux sociaux ou des moteurs de recherche comme Google engendrent une masse d’informations sans précédent, sur les centres d’intérêts des individus par exemple ou encore leurs pratiques de consommation.

Au-delà d’internet, un volume important de données est créé par les objets connectés ou  l’ « internet des objets » : capteurs de présence humaine, systèmes de géolocalisation, etc. Ce concept représente l’expansion du réseau Internet à des objets et/ou des lieux du monde physique.

Les Big Data : un thème au cœur de la recherche en SHS…

Loin d’être un épiphénomène, les Big Data sont un outil de recherche de plus en plus utilisé dans les SHS. Mail il s’agit également de s’interroger sur la place de ces médias sociaux dans les SHS : blogging scientifique, usage de ces médias dans les universités, nouveaux moyens de communication, etc.

Un programme de recherche Au cœur des données numériques  avec plusieurs appels à projets a par exemple été lancé en 2009 par la Plateforme transatlantique en sciences humaines et sociales (Trans-Atlantic Platform, T-AP).

Il encourage plusieurs chercheurs à travailler sur des sujets tels que l’utilisation des données provenant des médias sociaux pour comprendre les évolutions de l’opinion et du langage ou encore l’analyse d’enregistrements de jazz pour examiner les phénomènes d’influence et de partage entre musiciens !

La Commission Européenne s’est elle-aussi emparé de la thématique : un appel à projet du programme de travail 2019-2020 de Horizon 2020 porte sur le rôle des Big Data dans l’élaboration des politiques d’innovation et de recherche (Using big data approaches in research and innovation policy making). Le projet retenu sera financé à hauteur de 1.900.000€. Postulez jusqu’au 14 mars 2019 !

…Et un outil technique précieux

Le développement du web et du numérique met à la disposition des chercheurs en SHS de plus en plus de données facilement accessibles : textes numérisés, données structurées, etc. Ces données représentent à la fois des sources primaires, des travaux des chercheurs et des données des organismes publiques, bibliothèques, archives, et des données de la recherche.

L’introduction du Big Data dans les SHS permet donc de promouvoir l’accès efficace aux documents de recherche, ainsi que leur partage, au moyen de centres d’archivage contenant de vastes collections numériques.

***

Pour aller plus loin

« Objets connectés : histoire et définitions/ définitions des objets connectés, de l’Internet of Things (IoT) et de l’Internet des Objets (IdO)« , www.objetconnecte.net

« SHS et Big data : 14 projets internationaux soutenus dans le cadre de l’appel à projets « Au cœur des données numériques » », www.agence-nationale-recherche.fr

Nathalie Cotelle, « Big data, entreprises et sciences sociales – Usages et partages des données numériques de masse » (2014), site des Correspondants IST-SHS de l’l’InSHS (Institut des Sciences Humaines et Sociales)

C. Guiguet, « Les SHS « dans la toile des médias sociaux » ? »(2011), site des Carnets du SID (Ingénierie documentaire, édition électronique et digital humanities au service de la recherche en SHS)

 

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.