Les humanités environnementales : nouvel enjeu durable des SHS

Le terme humanités environnementales désigne l’ensemble des disciplines dont le cœur de recherche est les enjeux climatiques et environnementaux des dernières décennies.

Ces sous-disciplines sont par exemple représentées par la philosophie, la littérature et l’histoire environnementales ou encore l’anthropologie environnementale.

 

L’homme et son environnement : une relation contradictoire entre amour et exploitation destructrice

En effet, l’importance de l’impact de l’activité humaine sur son environnement est indéniable. Ce phénomène, appelé depuis quelques décennies « Anthropocène » , (« Âge de l’Homme »), montre que la présence humaine est en train de modifier en profondeur les couches géologiques.

L’Homme est devenu une force telle qu’il modifie la planète

déclare Catherine Jeandel, directrice de recherche au Laboratoire d’études en géophysique et océanographie spatiales au CNRS lors du Congrès Géologique International de 2016 en Afrique du Sud.

 

Étudier l’homme comme élément et non comme maître de son environnement

Le but des humanités environnementales est d’étudier l’environnement en tant que réseau constitué d’êtres humains et non humains interdépendants les uns des autres, où l’environnement se modifie suivant l’évolution de l’espèce humaine.

Il s’agit donc d’opposer à la vision de l’Homme, être supérieur et maître de la nature, celle au contraire de l’Homme, partie intégrante de celle-ci en tant qu’espèce animale et devant vivre en étroite symbiose avec elle.

***

Les appels à projets sur fund┋it

Le thème des humanités environnementales revêt un intérêt de plus en plus important pour les chercheurs. Ci-dessous, une liste d’appels sur le sujet qui pourrait vous intéresser (vous pouvez bookmarker les appels fermés et être prévenus dès leur réouverture !) :

SOCIAL SCIENCES AND HUMANITIES (SSH) ASPECTS OF THE CLEAN-ENERGY TRANSITION

Dans le cadre d’Horizon 2020, bourses disponibles : 3-10, montant par bourse : € 1-3.000.000, date limite de candidature : 06/09/2018

 

NERC INDEPENDANT RESEARCH FELLOWSHIP (IRF) FOR ENVIRONMENTAL SCIENCE

Durée : 5 ans, montant par bourse : £ 500.000, date limite de candidature : 02/10/2018

IASH EDINBURGH ENVIRONMENTAL HUMANITIES VISITING RESEARCH FELLOWSHIPS

Durée : 2-4 mois, dernière date limite de candidature : 28/02/2018

 

RACHEL CARSON CENTER FOR ENVIRONMENT AND SOCIETY POSTDOCTORAL AND SENIOR FELLOWSHIPS

Allemagne, durée : 3-12 mois, dernière date limite de candidature : 31/01/2018

 

PENN PROGRAM IN ENVIRONMENTAL HUMANITIES MELLON POSTDOCTORAL FELLOWSHIP

Durée : 2 ans, montant  par bourse : US$ 54.000/an, dernière date limite de candidature : 01/02/2018

 

NYBG MELLON FELLOWSHIP PROGRAM FOR ENVIRONMENTAL HUMANITIES

Durée : 9 mois, montant  par bourse : US$ 42.000, dernière date limite de candidature : 12/01/2018

 

HARVARD ENVIRONMENTAL FELLOWS PROGRAM

Durée : 2 ans, nombre de bourses disponibles : env. 6, montant  par bourse : US$ 66.000/an,  dernière date limite de candidature : 17/01/2018

 ***

Pour en savoir plus :

Portail des humanités environnementales

André Micoud, « Environnement et développement durable : quelles approches en sciences sociales ? », Cairn .info

Stéphanie Chanvallon et Stéphane Héas, « L’Homme et la Nature : en quête/ enquête sensible », Cairn.info

Michel Wieviorka, « Les Sciences sociales en mutation » (2007). (compte-rendu de l’œuvre)

Erich Fromm, « La Passion de détruire : anatomie de la destructivité humaine » (1975)


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.