Les humanités médicales : un champ de recherche au croisement de la santé et des SHS

La santé est une préoccupation majeure de notre société et fait l’objet de recherches aussi diverses que passionnantes de la part des sciences humaines et sociales, de la psychologie à la sociologie en passant par l’histoire.

Les sciences humaines et sociales : le futur de la recherche clinique et de la médecine

Fusionner SHS et santé  : de la naissance de la bioéthique…

La bioéthique apparaît aujourd’hui comme une discipline autonome, née des questions que posaient le développement toujours croissant de la médecine et de la science. Elle se pose comme la protectrice des droits humains fondamentaux et représente une réponse à certaines dérives de l’expérimentation médicale sur l’être humain.   

La révélation des crimes des médecins nazis (…) et la prise de conscience à la fin des années 60 que des pratiques choquantes d’expérimentation sur l’être humain se poursuivaient (…) ont donné naissance à une tradition intellectuelle (et) une identité nouvelle.

constate Alex Mauron, enseignant-chercheur en bioéthique au CMU de Genève dans son éditorial :  « bioéthique et sciences humaines, quel dialogue, quelles missions ? »

à la création des humanités médicales

Depuis quelques années, des départements d’ « Humanités médicales » fleurissent un peu partout dans les universités anglo-saxonnes et suisses. Leur but est de former les jeunes médecins aux Humanités; Historiens et philosophes enseignent aux étudiants l’histoire de la médecine et les sensibilisent sur des questions d’éthiques découlant souvent de l’actualité : euthanasie, clonage, critères de choix en médecine d’urgence, utilisation des cellules souches, etc.

Les SHS : un atout non négligeable dans la prise en charge des malades

Au-delà de la dimension purement médicale, il s’agit d’analyser les enjeux (neuro)psychologiques mais aussi juridiques et éthiques (maintien de la personne malade dans l’emploi, etc.).

Si la recherche fondamentale étudie surtout les bactéries et virus (H1N1, Sida…), les chercheurs en SHS et santé publique se concentrent eux sur la prévention, l’accès aux traitements ou au système de santé.

Les sciences humaines et sociales au service des problématiques économiques et technologiques

Prendre en compte l’être humain et sa santé : une dimension indispensable pour les entreprises aujourd’hui

Les entreprises doivent faire des choix éthiques. Un constructeur de voitures doit connaître les habitudes et l’environnement des futurs consommateurs avant de fabriquer ses produits, donc recourir à la sociologie. Tandis que l’industrie pharmaceutique doit, elle,  prendre en compte le quotidien des malades avant de développer de nouveaux médicaments (hypertension, diabète, etc. ).

Nos industries ont besoin (…) d’experts en anthropologie, sociologie, psychologie (afin) de ne pas penser immédiatement au produit (…)

affirme  Filip Lau dans son article « Pourquoi les entreprises et le Big Data ont besoin des sciences humaines ? » . Air Liquide a ainsi recentré son analyse des « émissions de particules » à l’analyse de la « respiration de particules  » afin de mesurer l’impact de la pollution sur notre santé.

Les SHS: un allié de l’IA et du Big Data dans la prévention des risques

L’Intelligence Artificielle et le Big Data sont des éléments-clé pour prévenir les conduites à risque. Objets connectés, algorithmes, importance de plus en plus grande des machines en entreprise, la technologie fait partie intégrante de nos vies.

La recherche, en s’alliant aux nouvelles technologies, se doit d’être partie prenante dans la prévention des risques. A travers des capteurs fixés sur une personne, les neurosciences, l’IA et le Big Data peuvent ainsi analyser le lien entre données physiologiques et comportements à risques (gestion du stress, des émotions, de la fatigue…).

La santé comme terrain artistique et objet de recherche

Le but est également d’utiliser la dimension artistique des sciences humaines et sociales à travers l’art pictural, photographique, littéraire ou cinématographique afin d’étudier le médical à travers ce prisme artistique. La santé inspire ainsi nombre d’artistes, d’écrivains ou de dramaturges.

On pense à Roger Martin du Gard ou Louis-Ferdinand Céline et à leurs écrits sur la guerre et les conditions de vie des soldats, Molière et son célèbre « Malade imaginaire » mais également aux réalisateurs de séries TV telles que « Dr. House », « Urgences » ou encore le film du réalisateur Thomas Lilti : « Hippocrate ». Les sciences humaines et sociales ne se contentent pas de transformer la santé, elles voient en cette dernière un véritable terrain d’étude artistique et objet de recherche.

***

Les appels à projets sur fund┋it

Les nombreux appels à projets conjuguant SHS et santé témoignent de l’intérêt que revêt ce domaine de recherche. Découvrez ci-dessous les appels à destination des chercheurs :

 

IMPLEMENTATION RESEARCH FOR MATERNAL AND CHILD HEALTH (PRE-ANNOUNCEMENT), pays : Union Européenne, bourses disponibles : 6-12, montant par bourse : € 2-4.000.000, date limite de candidature : 02/10/2018

 

MENTAL HEALTH IN THE WORKPLACE (PRE-ANNOUNCEMENT), pays : Union Européenne, bourses disponibles : 7-15, montant par bourse : € 2-4.000.000, date limite de candidature : 02/10/2018

 

FORTE VISITING RESEARCH GRANTS ON HEALTH, WORKING AND WELFARE , pays : Suède, SEK 500.000 maximum, date limite de candidature : 22/08/2018

 

 

SEED AWARDS IN MEDICAL HUMANITIES AND SOCIAL SCIENCE, pays : Royaume-uni, durée du séjour : 6-12 mois, montant par bourse : £ 25-100.000, date limite de candidature : 26/06/2018

***

Sources :

http://www.sorbonne-paris-cite.fr/fr/humanites-medicales-des-nouveaux-champs-explorer (magazine de la Sorbonne)

https://www.scienceshumaines.com/dossier-web-les-sciences-humaines-et-la-sante_fr_dossier_63.html (www.sciences humaines.com)

https://www.revmed.ch/RMS/2002/RMS-2407/22443  (Alex Mauron, Unité de recherche et d’enseignement en bioéthique, CMU, Genève, site de La Revue Médicale Suisse.)

https://www.lesechos.fr/15/03/2018/lesechos.fr/0301441603773_pourquoi-les-entreprises-et-le-big-data-ont-besoin-des-sciences-humaines.htm (les Échos online)

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.